greg prod'homme

Fin d'un rêve

Fin d’un rêve…

 

Après un an et demi de recherches infructueuses de sponsors pour notre beau et grand projet, à savoir, le premier tour du monde en solo sur un cata de plage non habitable, nous sommes dans l’obligeance, pour des raisons uniquement financières, d’abandonner le projet.

 

En effet, malgré toutes nos démarches, nous restons des inconnus dans ce monde de la communication et n’avons pas su convaincre les acteurs du milieu. Malgré la presse qui était avec nous, ceux qui détiennent l’argent ni étaient pas. Plus regrettable encore, aucune des institutions de Nouvelle-Calédonie ne nous a aidé, pas même le secteur « Jeunesse et sport », ni le pôle tourisme, ni l’éducation (nous avions une partie entière à dimension éducative, principalement orienté sur l’environnement). Tant pis, ce beau record ne sera pas établi par un Français, d’autre skippeur sont déjà sur ce type de projet…

 

Un grand merci à tous nos fournisseurs techniques, qui eux, ont su croire en nous.

A savoir :

-          GUY COTTEN et ses formidables vêtements de mer.

-          SEAROUT’ qui était notre routeur officiel et notre 1ère partenaire !

-          PROTECT BOAT fournisseur de balise, téléphone satellite et géolocalisation.

-          AMAIA notre ami soudeur à Noumea.

-          JOTUN représenté par la société SPEED SERVICE à Nouméa.

-          MARCEL GREEN écologie et bio.

-          SURFRIDER FOUNDATION  qui lutte sans cesse pour garder la mer propre.

 

Merci a vous de nous avoir soutenu et d’avoir été prêts à nous suivre jusqu’au bout.

 

Pour nous, il ne nous reste plus qu’à vendre FLAGRANT DELIRE, en bon entendeur, si vous pouviez diffuser l’annonce ci-dessous, c’est URGENT…

 

 

Greg

 

 

Annonce complète vente Flagrant Délire :

 > SAILING ONE Easy, modèle TROPHEE CLAIREFONTAINE

Flagrant Délire à la BlueScope Race 2009

Si Flagrant Délire a été récemment modifié pour la navigation en haute mer, nous n’avons pas pu résister à la tentation de le tester dans sa fonction initiale : la régate et la vitesse…

 En effet, pour ce 20 Septembre dernier, tout ce qui glisse sur l'eau grâce à l'énergie du vent, s’est donné rendez-vous au phare Amédée, dans le cadre de  la 2eme édition de la Bluescope Race. Au programme, pas de triangle olympique ; juste une belle ligne droite au largue à faire, longue de 10 milles environ (Phare Amédée – Nouméa).

Et c'est lors de cette course peu commune, que FD s'est aligné sur la ligne de départ, avec nombres de Kite-surf, Fun Board,  lasers,  hobbies Cats, optimistes, habitables et même pirogues à voile.

Greg s'était inscrit dans la catégorie « Catamaran de sport non habitable », puisque FD n’est autre qu’un cata de sport (certes un peu plus gros que les modèles existants, mais bel et bien non habitable). Le jury en aura décidé autrement :  Greg partira en catégorie "Habitable"!!!

Tant pis pour les autres, le match sera inégal !

Récit de la course par le Capitaine :

« Le départ est donné, je reste pendant 10 minutes, encalminé sous le vent d'un A40 et impossible de le prendre au vent. Et puis, la vedette de RFO passe à proximité en me filmant, ce qui génère des vagues… FD ralenti, et hop, je peux le prendre au vent !  Ca y’est, on accélère, accélère, et c'est partit pour rattraper tout le monde…

Un à un (enfin plutôt deux, voir e trois par trois !) on les rattrape et ils restent loin derrière nous. Le vent forci en arrivant près de la côte… Au début, nous avions 10/15noeuds, sous spi, c’était pépère. Mais à présent, nous avons 20/25noeuds et toujours sous spi… Là, ca commence à aller vraiment vite ! Pas de speedo et  pas le temps (ni les mains dispos) pour allumer le GPS, mais je pense qu’on frise de très près  les 20nds...

A mi parcours, nous sommes en tête et le resteront jusqu'à la ligne d'arrivée...

FD est un super bateau. Sur la fin, nous étions surtoilés et pas une fois, nous avons imaginé dessaler. Et il a encore attiré bien des regards et objectifs. Le soir même, on pouvait l'admirer sur RFO au journal de 20H. Même mon père en France, à pu nous voir en action, alors qu'il n' en savait rien (il faut dire, la bête est repérable…) !!!

Après cette belle performance, je m'octroie un petit bord de près à fond vers l’Ilot Maitre, sur une coque. FD se défoule, et pour une fois qu'il y a de la sécurité autour, j'en profite pour le mener bien  au-delà de ce pour quoi il est préparé... 

Ah !  Flagrant Délire, tu es bel et bien un merveilleux oiseau du large... Je suis fier de toi. »

Pour connaitre le classement officiel, rendez-vous sur LNC > ici, ou sur le site de l’ANG > ici

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site