cata

Flagrant Délire à la BlueScope Race 2009

Si Flagrant Délire a été récemment modifié pour la navigation en haute mer, nous n’avons pas pu résister à la tentation de le tester dans sa fonction initiale : la régate et la vitesse…

 En effet, pour ce 20 Septembre dernier, tout ce qui glisse sur l'eau grâce à l'énergie du vent, s’est donné rendez-vous au phare Amédée, dans le cadre de  la 2eme édition de la Bluescope Race. Au programme, pas de triangle olympique ; juste une belle ligne droite au largue à faire, longue de 10 milles environ (Phare Amédée – Nouméa).

Et c'est lors de cette course peu commune, que FD s'est aligné sur la ligne de départ, avec nombres de Kite-surf, Fun Board,  lasers,  hobbies Cats, optimistes, habitables et même pirogues à voile.

Greg s'était inscrit dans la catégorie « Catamaran de sport non habitable », puisque FD n’est autre qu’un cata de sport (certes un peu plus gros que les modèles existants, mais bel et bien non habitable). Le jury en aura décidé autrement :  Greg partira en catégorie "Habitable"!!!

Tant pis pour les autres, le match sera inégal !

Récit de la course par le Capitaine :

« Le départ est donné, je reste pendant 10 minutes, encalminé sous le vent d'un A40 et impossible de le prendre au vent. Et puis, la vedette de RFO passe à proximité en me filmant, ce qui génère des vagues… FD ralenti, et hop, je peux le prendre au vent !  Ca y’est, on accélère, accélère, et c'est partit pour rattraper tout le monde…

Un à un (enfin plutôt deux, voir e trois par trois !) on les rattrape et ils restent loin derrière nous. Le vent forci en arrivant près de la côte… Au début, nous avions 10/15noeuds, sous spi, c’était pépère. Mais à présent, nous avons 20/25noeuds et toujours sous spi… Là, ca commence à aller vraiment vite ! Pas de speedo et  pas le temps (ni les mains dispos) pour allumer le GPS, mais je pense qu’on frise de très près  les 20nds...

A mi parcours, nous sommes en tête et le resteront jusqu'à la ligne d'arrivée...

FD est un super bateau. Sur la fin, nous étions surtoilés et pas une fois, nous avons imaginé dessaler. Et il a encore attiré bien des regards et objectifs. Le soir même, on pouvait l'admirer sur RFO au journal de 20H. Même mon père en France, à pu nous voir en action, alors qu'il n' en savait rien (il faut dire, la bête est repérable…) !!!

Après cette belle performance, je m'octroie un petit bord de près à fond vers l’Ilot Maitre, sur une coque. FD se défoule, et pour une fois qu'il y a de la sécurité autour, j'en profite pour le mener bien  au-delà de ce pour quoi il est préparé... 

Ah !  Flagrant Délire, tu es bel et bien un merveilleux oiseau du large... Je suis fier de toi. »

Pour connaitre le classement officiel, rendez-vous sur LNC > ici, ou sur le site de l’ANG > ici

Quand Flagrant Délire était BBB...

 Et oui !

 Ce n'est pas parce qu'on ne parle que du futur de Flagrant Délire qu'on oublie son glorieux passé...

Pour mémoire, avant d'être Flagrant Délire, notre catamaran n'était pas moins que le célèbre BBB, Bye Bye Brazil, la monture qui a permit à Beto Pandiani et Igor Bely de traverser le Pacifique.

Et pour montrer à nos futurs partenaires et sponsors ce que peut représenter l'impact visuel d'un tel défi, voici 2 exemple de médiatisation de notre catamaran, lors de son précédent record:

-           Transpacifique, 9000 milles sur un catamaran de sport (Loisirs Nautiques, Mars 2009)

-           Le Pacifique en cata de sport (Voiles et Voiliers, Juillet 2009)

Un impact visuel direct, une publicité facile ! Amis partenaires n’hésitez pas !

Vous retrouverez ces 2 articles dans la rubrique PRESSE.

Encore bravo à Beto Pandiani et Igor Bely pour leur beau périple.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×